Ministre Barrette : Un hôpital oui. Où et quand?

Il semble que le ministre Barrette sera de retour sous peu dans la région pour des annonces concernant des dates et l’endroit où sera érigé l’hôpital. (Photo Myriam Frenette)

« Vous avez besoin d’un hôpital et vous aurez un hôpital. »

Centre ambulatoire – Attendu depuis des semaines, sinon des mois dans Vaudreuil-Soulanges, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette a été accueilli avec passion lundi matin à Vaudreuil-Dorion. Il est venu inaugurer les nouveaux locaux du centre local de services communautaires (CLSC) de Vaudreuil-Dorion du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Vaudreuil-Soulanges et du Centre de services ambulatoires.

C’est cependant pour l’annonce de l’hôpital que le député libéral de La Pinière a été applaudi à tout rompre par de nombreux élus et membres du comité citoyen pour un hôpital dans Vaudreuil-Soulanges. « Ce n’est plus une question de savoir si vous aurez un hôpital. C’est de savoir quand et surtout à quel endroit », a lancé le ministre qui était accompagné pour l’occasion de deux de ses collègues. La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique et députée de Soulanges, Lucie Charlebois, ainsi que la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, se sont réjouies de l’accueil de cette annonce. « Nous talonnons le ministère lorsque le ministre Barrette est absent. Lorsqu’il est présent, c’est lui que nous talonnons. Le dossier qui chemine viendra à terme combler un grand besoin. En attendant, nous avons accès au Centre de services ambulatoires et je m’en réjouis », a dit Lucie Charlebois.

De nombreux spécialistes

« Cette réorganisation aura notamment pour effet de bonifier l’accès aux services offerts en les réunissant au même endroit. Elle permettra par ailleurs d’améliorer leur qualité globale grâce à une utilisation plus optimale de l’espace », a déclaré le ministre Barrette.

En plus des deux CLSC de la région, qui y ont été déménagés afin d’optimiser leurs services, notamment ceux des volets psychosocial et santé mentale, l’édifice accueillera progressivement de nombreux nouveaux services ambulatoires qui s’ajouteront aux services de pédiatrie, de physiatrie et de gynécoobstétrique qui sont déjà offerts depuis l’ouverture du centre. En effet, au cours de l’automne, des services d’endoscopie, de médecine interne, de cardiologie, de chirurgie générale et orthopédique, d’urologie, d’ORL, de pneumologie et de neurologie seront graduellement offerts sur place.

« C’est un grand jour pour une grande partie de la population de la Montérégie. Ce nouveau point de service, en plus du projet de nouvel hôpital qui va bon train, montre que notre gouvernement pose des gestes concrets pour soutenir notre région », a affirmé Lucie Charlebois.

De son côté, Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil, a tenu à ajouter : « Je me réjouis de l’aboutissement de ce projet, qui représente effectivement un gain majeur pour les gens de Vaudreuil et les environs. C’est une gamme très étendue de services de santé spécialisés qui seront offerts ici, à proximité des gens de notre région. »

Comments are now closed for this article.