Futur hôpital de Vaudreuil : la MRC tape du poing

Futur hôpital de Vaudreuil : la MRC tape du poing

 

Futur hôpital de Vaudreuil : la MRC tape du poing

 

 

 

« Ce n’est pas un caprice local, mais une réelle nécessité pour la région! Que Québec se prononce. »Le cri du cœur vient du préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Robert Sauvé, comme les maires de sa MRC, attend avec impatience que Québec choisisse l’emplacement du futur hôpital, dont l’ouverture est prévue en 2018.La région est l’une des seules du Canada avec une population de plus de 100 000 citoyens privée d’hôpital. Conséquences, les hôpitaux alentour sont surchargés, et de plus en plus de citoyens vont se faire soigner en Ontario.En mars dernier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, s’était engagé à choisir le terrain pour le mois d’avril, mais depuis, toujours rien.

La MRC dit avoir fait ses devoirs et identifié un site, à Vaudreuil-Dorion, près des autoroutes (20, 30 et 40). De son côté, le gouvernement assure qu’il compte faire un choix rapidement, d’ici la fin de juillet. « Nous sommes très conscients des besoins de la région en termes de soins et de services, explique Ariane Lareau, l’attachée de presse du ministre. Quand nous aurons sélectionné un site, nous sommes conscients que nous aurons franchi une étape importante. »

Si le ministre Réjean Hébert ne vient pas d’ici juillet, les maires de la MRC indiquent qu’ils iront le voir, appuyés par une pétition déjà signée par 43 000 personnes.

 

Comments are now closed for this article.